Questions et réponses

Le diplôme

Le diplôme est-il reconnu ?
Non pour la simple raison qu’il n’y a plus de reconnaissance de diplôme en France depuis 2003. Si un établissement vous dit que son diplôme est reconnu, cela est tout simplement faux !
Quelles garanties apportent les études ?
Eurasiam a établi trois axes de validation des études :
  • un ensemble vaste de partenariat, conduisant de nombreuses entreprises à reconnaître la validité des études poursuivies à Eurasiam. A titre d’exemple, c’est la presque totalité des éditeurs de manga qui participe au programme de partenariat (Kana, Pika, Glenat, Tonkam, Delcourt, Asuka…)
  • une reconnaissance institutionnelle, notamment à travers les principaux organismes patronaux franco-japonais (Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Japon, Chambre de Commerce et d’Industrie Japonaise ne France, Comité d’Echanges Franco-Japonais…), donnant à Eurasiam un contact direct et permanent avec les dirigeants et décisionnaires des grandes entreprises franco-japonaises
  • une présence active des principaux acteurs des relations Europe-Japon, notamment à travers des rencontres, séminaires et conférences. C’est ainsi qu’ont été accueilli le Ministre chargé des affaires culturelles, le Directeur du Jetro, le Directeur de Shiseido…
A travers ces trois axes d’action, les étudiants sont assurés d’une large reconnaissance de leurs diplômes auprès des principaux décideurs.
Eurasiam en « Art et communication » n’est-elle pas une formation trop spécifique ?
Non car contrairement à une idée répandue, nous ne formons pas que des « mangakas ». Au contraire, nous suivons les programmes établis au Japon et aux Etats-Unis qui poussent les étudiants à être pluridisciplinaires. Alors que les autres écoles, selon des logiques anciennes, forment soit des dessinateurs, soit des infographistes, soit des illustrateurs… Nos étudiants peuvent conjointement réaliser et produire des activités d’illustrateurs, d’infographistes, d’animateurs 3d, de concepteurs de jeux vidéos, comme c’est le cas dans de nombreux pays. Ils sont ainsi bien mieux armés pour le marché du travail et peuvent concevoir des parcours professionnels mobiles contrairement aux étudiants issus d’autres établissements.

Entrer à Eurasiam

Quel diplôme faut-il pour entrer à Eurasiam ?
Il faut avoir le bac pour se présenter au concours de premières années (et un diplôme supérieur équivalent pour les deuxième et quatrième années). Exceptionnellement le jury peut admettre un étudiant non bachelier à concourir, mais celui-ci devra obtenir son baccalauréat au cours de ses études pour obtenir le diplôme d’Eurasiam.
Je n’ai pas encore obtenu le bac, puis-je tout de même candidater ?
Pour les élèves de terminal, la première session a lieu en mai-juin. Ils ne peuvent être, de fait, bacheliers, au moment de leur candidature. Il leur est possible de concourir sans avoir encore obtenu le bac. Les résultats du celui-ci leur seront demandés, s’ils sont admis, au cours du mois de juillet.
Faut-il un bac particulier pour enter à Eurasiam ?
Non, il suffit d’être bachelier, quelle que soit la filière. Les jurys ne tiennent pas compte du type de baccalauréat obtenu. Leurs intérêts portent plus sur les caractères des candidats.
Faut-il connaître le japonais pour passer le concours ?
Non, nous sommes là pour former des étudiants et non pas pour recruter des personnes qui savent déjà tout.
Quand est-il préférable de s’inscrire à Eurasiam ?
Eurasiam privilégie le travail en petite unités. Il est dès lors préférable de présenter votre inscription au plus tôt afin de ne pas être refusé faute de place.

Le concours

Je n’ai pas eu de mention au bac et je ne suis pas premier au lycée, ai-je tout de même des chances de concourir ?
Les méthodes de travail entre le lycée et les études supérieures étant si dissemblables, les résultats scolaires comptent très peu dans l’ensemble du concours. L’expérience nous a montré qu’un bon lycéen n’est pas forcément un bon étudiant et qu’au contraire un lycéen moyen peut devenir un excellent étudiant.
Les jurys prennent surtout en compte :
  • L’ouverture d’esprit des candidats
  • Leur culture générale
  • Leur motivation
  • Leur capacité de travail
Tous les candidats sont à égalité. Les jurys n’ont aucun a-priori sur vous, ils ne vous connaissent pas. Ils attendent juste que vous les convainquiez.
Qu’est-ce qui différencie la première, deuxième et troisième session du concours ?
Il n’y a pas de différence entre les trois sessions, sauf en ce qui concerne le nombre de places d’entrée à Eurasiam proposé. Une majorité de celle-ci est ainsi donnée lors de la premier session de mai-juin.
Est-il préférable de passer le concours d’entrée en première année ou de faire d’abord une année supérieure ailleurs pour entrer ensuite en deuxième année ?
Il est possible d’entrée à Eurasiam en admission initiale (Première année) ou en admission parallèle (Deuxième ou Quatrième année). Seulement le nombre de places d’entrée proposée est nettement plus restreinte en Deuxième et Quatrième année. Nous ne pouvons vous conseiller que de tenter directement votre chance en Première année et de ne pas attendre en pensant accumuler des « avantages » pour le concours.
Si je ne suis pas admissible, les  frais de concours sont-ils remboursés ?
Oui, si vous n’êtes pas admissible, les frais de concours ne sont pas encaissés ou vous sont restitués.
Qu’est-ce que l’admissibilité et l’admission ?
Le concours se passe en deux étapes .Une première dite d’admissibilité repose sur le dossier de candidature. Trois personnalités (un professeur, un directeur administratif et un professionnel) évaluent ce dossier. Si les trois sont favorables, vous êtes « admissibles » et pouvez passer la seconde étape « d’admission ». Celle-ci a lieu dans les locaux d’Eurasiam, sous forme d’épreuves écrites ou orales. Si le jury donne un second avis favorable vous êtes admis.
Quelles sont les épreuves d’admission en « Art et Communication » ?
Les épreuves d’admission se répartissent en :
  • une épreuve de créativité : les candidats doivent répondre à une sujet à l’aide de différents documents iconographiques qui lui sont remis
  • une épreuve d’oral : où le candidat présente ces travaux antérieurs et où le jury teste la motivation du candidats
  • une épreuve d’anglais, qui n’intervient pas pour l’admission, mais permet de situer les étudiants admis en groupes de niveau homogène
  • une épreuve facultative de japonais, au cas où l’étudiant l’aurait étudié et qu’il demanderait une première évaluation. Cette épreuve n’est pas notée, mais permet de situer les étudiants admis dans des groupes de niveau également homogène
Quelles sont les épreuves d’admission en « Management » ?
Les épreuves d’admission se répartissent en :
  • une épreuve de culture générale, permettant d’évaluer les connaissances et capacités de problématisation au sujet de grandes questions sur le monde contemporain.
  • une épreuve académique au choix du candidat : économie, littérature, mathématique, histoire, droit, comptabilité…
  • un entretien avec le jury
  • une épreuve d’anglais qui permet de situer les étudiants admis en groupes de niveau homogène
  • une épreuve facultative de japonais, au cas où l’étudiant l’aurait étudié et qu’il demanderait une première évaluation. Cette épreuve n’est pas notée, mais permet de situer les étudiants admis dans des groupes de niveau également homogène

La vie à Eurasiam

Eurasiam a-t-il un internat ?
Il n’y a pas encore, pour l’instant, d’internat. Cependant le Bureau des étudiants (BDE) propose une bourse aux logements permettant aux étudiants de proposer un logement intéressant qu’ils libèrent à leurs camarades.
Y a-t-il une vie associative ?
En petit groupe, les étudiants sont particulièrement soudés et le BDE actif. Des concours, et des soirées sont régulièrement organisées pour se détendre. D’autres étudiants privilégient les « junior entreprises », permettant de mettre en place des projets professionnels (e-business, revues….)
Les étudiants séjournent-ils au Japon ?
En dernière année de cursus, les étudiants passent tous un semestre au Japon. Le prix du billet est pris en charge par Eurasiam (hors taxes d’aéroport).
Est-il possible de suivre d’autres études ou de travailler en parallèle ?
Tous les ans, certains étudiants poursuivent en parallèles des études à l’Université ou travaillent pour financer leurs études. Les horaires essaient d’être adaptés à ces contraintes. Pour ceux qui s’inscrire en faculté en japonais, cela est bien évidemment plus facile en raison des conditions d’apprentissage du japonais (15heures par semaine en groupe de 4/5 étudiants). Dans tous les cas, vous pouvez évoquer dès le concours vos souhaits à ce propos au jury, qui essayera de vous conseiller au mieux. La direction pédagogique peut également trouver des solutions les plus à même de vous soutenir dans vos projets.
Les logements sur Paris sont rares ou trés chers ? Je ne trouverais jamais de quoi me loger ?
Il est vrai qu’il y a beaucoup de propriétaires qui demandent des loyers dispendieux. C’est pour cela qu’Eurasiam organise une première session en mars afin de permettre aux etudiants reçus, de postuler aux différents foyers parisiens. La demande d’admission dans ces foyers doit être faite en avril. Ces foyers vous permettent d’obtenir une chambre à partir de 250 euros avec ou sans repas selon les cas.
Une autre solution est de contacter les étudiants de 3ème année qui partent au Japon afin de reprendre leur logement.
Il est aussi possible de voir les collocations entre étudiants grâce au forum.
Enfin, il est important de savoir qu’à Paris, mieux vaut habiter loin en distance de l’école, mais sur une ligne de métro directe qu’à proximité, mais où il vous faudra effectuer plusieurs changements et où vous perdrez du temps.

Formation continue

Je suis salarié et désirerais suivre les programmes d’Eurasiam dans le cadre de la formation continue ?
Oui, Eurasiam est non seulement habilité par le Ministère de l’Education Nationale (n°0755245U et n°075 52 44T), mais aussi par le Ministère du travail et de la formation professionnelle (n°11753707875), permettant de suivre les formations d’Eurasiam dans le cadre de la formation continue. La formation peut être pris en charge dans le cadre du Droit individuel à la formation (DIF) ou du Fongecif  :
Le DIF est une nouvelle modalité d'accès des salariés à la formation, permettant aux salariés d’obtenir le financement de 20h par formation par année d’ancienneté .Tout salarié titulaire d'un CDI, à temps complet ou à temps partiel, et disposant d'une ancienneté d'au moins un an dans l'entreprise qui l'emploi bénéficie, chaque année, d'un droit individuel à la formation. Les salariés employés en CDD peuvent également bénéficier du DIF sous réserve d'avoir travaillé au moins quatre mois, consécutifs ou non, au cours des douze derniers mois.
Droit individuel à la formation(source : Service-public.fr)

Du Fongecif : il s’agit d’un fond interprofessionnel permettant aux salariés d’organiser une réorientation professionnelle, pouvant aller jusqu’à un an. L’ensemble des frais de formation est pris en charge et le salarié conserve une grande partie de son salaire, tout en arrêtant de travailler et en suivant les études à temps complet
http://www.fongecif-idf.fr/
Comment s’organise alors la formation ?
Dans le cadre de la formation continue, les études peuvent s’organiser sous deux formes :
Des stages inter ou intra-entreprise, portant sur des sujets généraux (comptabilité, prise de parole en public…) ou propre au Japon (droit des contrat, interculturel…). Ces stages durent d’une journée à une semaine selon les thèmes.
Une formation annuelle à temps complet élaborée en fonction du projet personnel du stagiaire.
Eurasiam organise-t-il des stages professionnels inter ou intra-entreprises ?
A l’aide de sa centaine de professeurs et d’experts internationaux, Eurasiam organise régulièrement des formations générales ou spécifiques sur le Japon auprès des principales institutions publiques O.N.U., ASEAN, Alliance Française, Mairie de Paris, Comité d’Echanges Franco-Japonais, JETRO, Cité des Sciences de la Villette, Musée des Arts Premiers du Quai Branly...) et les entreprises les plus exigeantes (Mondial assitance, L’oréal, Panasonic, Orangina-Schweeps, Yamaha, Schneider Electric, TBS, Glénat, FNAC, Coty parfum, KPMG...).
Demander une brochure d’information sur les formations inter et intra-entreprises.

Les études

Quelles sont les principales caractéristiques des études à Eurasiam ?
Quatre traits rendent plus spécifiquement compte des programmes d’Eurasiam :
  • Ouverture sur l’international intensive, que ce soit par les cours de langues (15heures par semaines en groupe de 4/5 étudiants) que par les programmes de découvertes et d’approfondissement culturelles
  • Interdisciplinarité. Les étudiants de management se forment au management, ainsi qu’au droit, à la comptabilité ou à la culture générale. Ceux d’art et communication étudient le manga, mais aussi la 2D, 3D ou les jeux videos…
  • Séjour prolongé au Japon dans un cadre de professionnalisation, en dernière année de cursus.
  • Autonomie et professionnalisation. Les étudiants doivent régulièrement conduire des projets en petites unités, sous le patronage d’entreprises ou d’institutions, conduisant à une réalisation commerciale ou expérimentale
Comment s’organisent les études en « Art et communication »
Les études sont divisées selon les principes européens 3 ans (Licence ou undergraduate, après une année préparatoire) et 2 ans (Master ou graduate).

En première année undergraduate, les étudiants s’initient aux principales champs disciplinaires (manga, management, langue).

En deuxième année undergraduate, ils approfondissent leurs connaissances théoriques et pratiques dans les domaines de premières années, auxquels s’adjoignent les disciplines connexes leur permettant de gérer un projet global (animation 2D, 3D, jeux vidéos, goodies…). Les étudiants œuvrent à la réalisation de « global project » permettant de conduire un projet liant manga-animation-jeux vidéos.

En troisième année, les études ont lieu au Japon dans le cadre d’un projet professionnel avec un partenaire d’Eurasiam (publication, émission de télévision, jeux vidéos, innovation technologique…).

Les première et deuxième années graduate sont axées, selon les étudiants, soit sur les aspects de direction artistique, soit sur la concrétisation d’un projet professionnel avec un partenaire d’Eurasiam. La deuxième année se déroule en partie au Japon.
Comment s’organisent les études en « Management »
Les études sont divisées selon les principes européens 3 ans (Licence ou undergraduate) et 2 ans (Master ou graduate), toutes axées autour d’un important programme intensif de langues en petites unités (15heures de cours en unités de 4 étudiants en moyenne)
La première année undergraduate peut être identifiée à une année préparatoire permettant aux étudiants d’acquérir les bases en en économie, management, droit…
Les deuxième et troisième années undergraduate sont axées sur l’acquisition des savoirs théoriques et pratiques de gestion et de management interculturel. La troisième année se déroule en partie au Japon.
Les première et deuxième années graduate proposent une formation de management supérieur, apportant une connaissance de la direction d’unité ou d’équipes. La deuxième année se déroule en partie au Japon.

Pourquoi Eurasiam ?

Quel est le statut d’Eurasiam ?
Depuis dix ans, différents organismes ont développé et se présentent comme des « écoles de manga ». Récemment est même apparue une école de langue japonaise qui se présente comme une « école de manga » alors même qu’elle n’a nullement ce statut et n’est nullement reconnue comme telle au Japon.
En France, Eurasiam est le seul établissement d’enseignement agréé par le Ministère de l’éducation nationale. Les autres centres n’ont strictement aucune reconnaissance. De fait vous ne pourrez avoir le statut d’étudiants qu’à Eurasiam ; ce qui est strictement interdit ailleurs.
Or ce statut d’étudiant est à la fois une garantie pour vos études mais aussi d’avantages financiers importants :
  • Maintien de la part de l’étudiant dans le compte du quotient familiale pour les impôts (soit une part ou d’une demi part supplémentaire)
  • Sécurité sociale étudiante à un tarif privilégié
  • Allocation logement étudiant de la CAF
  • Obtention de l’allocation scolaire
  • Pass navigo
  • Prêts étudiants
  • Réduction sur les frais bancaires et d’assurance
  • Réduction et avantages accordés aux étudiants…
Outre une scolarité contrôlée, le cout des études à Eurasiam est ainsi nettement moins élevé que dans les autres centres qui usent abusivement du titre d’ « écoles »
Quelle différence pédagogique ?
Les autres établissements qui se présentent comme des « écoles » n’ont bien souvent aucun programme ni équipes pédagogiques dédiées. La plupart du temps, il s’agit d’un seul ou deux professeurs, n’ayant même jamais publié… Comment est-il possible d’imaginer une scolarité supérieure et professionnelle à partir d’un seul enseignant ?
Eurasiam, un programme est annuellement élaboré en fonction de chaque promotion et de ses spécificités, et il est transmis au Rectorat de Paris.
Eurasiam compte en son sein une équipe pédagogique dédiée de six personnes et plus de trente professeurs. En outre tous ont publié, exposé, et sont reconnus dans leurs domaines artistiques.
Quels résultats ?
Eurasiam est le seul établissement dont les étudiants ont publié en dix ans ; ce sont plus de trente anciens qui ont publié leurs ouvrages ou participé à des publications ; ce qui fait d’Eurasiam la première école de bande-dessinée en Europe en terme de résultats.
La qualité de son enseignement d’Eurasiam lui ont permis de se hisser parmi les principales écoles internationales de BD, manga et comics. C’est ainsi que de partenariats académiques internationaux ont été signés avec plus de cinq universités étrangères, garantissant une renommée des diplômés à l’international.
Comment choisir son école d’Art ?
Peu d’information existe réellement sur les critères des écoles d’Art, et bien souvent les critères s’arrêtent à des références institutionnelles sans aucune garantie de la valeur des enseignements actuels d’institutions centenaires. Pour rappel, qu’elles soient publiques ou privées, l’Etat ne reconnait plus aucun diplôme dans le domaine artistique..
Pour choisir votre école, ne vous fiez pas à la rumeur mais vérifiez quelques critères de base :
  • Quel statut pour l’école ?
    Vérifier qu’il s’agit bien d’un « établissement d’enseignement supérieur », mais faites attention aux nombreuses et fausses appélations. Pour cela il vous suffit de vérifier si l’école vous permet d’obtenir la sécurité sociale étudiante.
  • Corps pédagogique ?
    Demander combien il y a d’enseignants permanents et de personnels administratifs.
  • Quelle pédagogie ?
    Vérifier que l’école propose un programme interdisciplinaire. Dans un monde un constant changement, vous devez être attentif à pouvoir être mobile professionnellement. Vérifier notamment que l’école propose des formations en dessin académique (annuellement), en infographie, en langue, en management et gestion d’entreprise.
  • Un parcours international ?
    Il est très étrange que la plupart des écoles d’art se dispense de tout programme international, comme si l’art était un phénomène national et sans possibilité de contact avec les autres cultures. Vérifier que l’école impose au moins un séjour à l’étranger d’au moins 3 mois au cours de la scolarité
  • .